[rank_math_breadcrumb]

Comment ne pas tousser en vapotant ?

Lorsque vous commencez la vape, il y a de fortes chances que vous vous retrouviez à tousser en vapotant. En fait, la majorité des personnes qui vapotent pour la première fois toussent lorsqu’elles essaient une cigarette électronique.

Tousser en vapotant est fréquent

Cela peut être frustrant pour beaucoup de gens. Ceux qui essaient d’utiliser la cigarette électronique pour arrêter de fumer se demandent pourquoi ils s’embêtent à le faire si cela ne fait que les faire tousser de toute façon. Et ceux qui essaient de se lancer dans le vapotage parce qu’on leur en a dit tant de bien se demandent comment autant de vapoteurs parviennent à trouver le plaisir de tousser en vapotant.

Mais la vérité est que chacun réagit un peu différemment au vapotage la première fois qu’il l’essaie. Certaines personnes tousseront de manière incontrôlable la première ou les deux premières fois qu’elles vapotent, tandis que d’autres ne tousseront pas du tout. Mais quelle que soit votre position dans le spectre, vous devez savoir qu’il est en fait assez normal de tousser en vapotant. Même certaines personnes qui ont déjà vapoté toussent de temps en temps pour un certain nombre de raisons.

Heureusement, il existe quelques mesures simples que vous pouvez prendre pour vous empêcher de tousser en vapotant. Par-dessus tout, vous devez vous donner le temps nécessaire pour vous habituer à la vape. Mais si vous voulez accélérer le processus, vous devriez suivre ces cinq conseils pour vous assurer que la toux ne ruine pas votre expérience de vapotage…

Assurez-vous que votre matériel de vape est correctement réglé.

Si vous utilisez une nouvelle cigarette électronique d’entrée de gamme, vous ne rencontrerez probablement pas de problèmes avec votre installation. Mais si vous utilisez une e-cigarette qui vous a été donnée ou si vous avez choisi de commencer avec du matériel avancé, vous devriez vous assurer que tout est en bon état de marche avant de vapoter.

Si vous avez tendance à tousser en vapotant et que vous ressentez un gros hit, vous devriez peut-être changer la résistance de votre cigarette électronique. Vous devrez peut-être aussi ajuster le airflow (débit d’air) de votre e-cigarette ou modifier sa puissance. Si vous ne comprenez pas comment faire ces choses, vous devriez lire nos articles à ce sujet avant de vous lancer, car elles joueront toutes un rôle dans votre expérience globale.

Une fois que vous aurez effectué les bons réglages, vous devriez pouvoir passer à la vitesse supérieure sans problème. Mais au début, vous devrez faire des essais et des erreurs pour trouver les paramètres qui vous conviennent le mieux.

Modifiez la façon dont vous vous vapotez.

Prenez-vous des bouffées qui durent trop longtemps ? ou prenez-vous bouffées après bouffées sans donner à votre corps le temps nécessaire pour s’adapter au vapotage ? Le plus souvent, les vapoteurs qui ont déjà fumé tentent de vapoter de la même façon qu’ils fument, ce qui peut les faire tousser en vapotant. N’oubliez pas : vapoter n’est pas fumer, donc vous ne devez pas utiliser la même technique pour le faire.

Vous devez également réfléchir à la façon dont vous vapotez. Certaines personnes préfèrent garder la vapeur dans la bouche avant de l’inhaler, ce qui fait passer progressivement la vapeur de votre bouche à vos poumons, tandis que d’autres préfèrent la vape directe aux poumons, qui consiste à inhaler la vapeur directement dans vos poumons sans la laisser s’arrêter dans votre bouche.

Ces deux méthodes sont efficaces, mais les gens ont tendance à y réagir différemment. Il serait donc bon que vous les expérimentiez pour voir laquelle vous convient le mieux. En attendant, vous devrez peut-être tousser un peu, mais cela en vaudra la peine au final.

Envisagez de changer de e-liquide.

Saviez-vous que certaines personnes sont sensibles au propylène glycol (PG) présent dans de nombreux e-liquides ? Cela signifie que peu importe la façon dont elles vont vapoter ou le type de cigarette électronique qu’elles utilisent, elles vont probablement tousser en vapotant lorsqu’elles utilisent certains e-liquides.

Avant d’être trop frustré par la toux qui peut parfois accompagner le vapotage, pensez à essayer d’autres e-liquides. Utilisez des e-liquides qui ont des rapports PG/VG différents et donnez-vous pour mission de trouver ceux qui vous permettent de vapoter sans tousser. Cela fait partie du plaisir de la vape ! En essayant différents e-liquides, vous aurez l’occasion d’apprendre ce qui fonctionne pour vous et, peut-être plus important encore, ce qui ne fonctionne pas.

Diminuez votre taux de nicotine.

De nombreux débutants essaient d’utiliser un taux de nicotine qu’ils ne sont pas prêts à gérer. Ils ont peur de ne pas avoir assez de nicotine lorsqu’ils vapotent, alors ils visent trop haut et choisissent un taux de nicotine carrément trop élevé. Par conséquent, le vapotage est une expérience très pénible pour eux.

Avant de commencer à vapoter, il est important de choisir le taux de nicotine idéal pour votre situation spécifique. Si vous avez beaucoup fumé par le passé, vous serez peut-être mieux équipé qu’une autre personne pour faire face à un taux de nicotine plus élevé. Mais si vous n’avez jamais fumé auparavant ou si vous essayez de réduire votre consommation de nicotine, il est tout à fait possible d’opter pour un taux plus faible.

Outre le fait que cela peut vous faire tousser, un taux de nicotine trop élevé vous empêchera de prendre plaisir à vapoter. Faites-vous donc une faveur et commencez à un taux plus bas avant de le faire monter si vous en ressentez vraiment le besoin.

Pratiquez, pratiquez, pratiquez.

Tousser quand on vapote n’est pas nécessairement un signe de faiblesse ou un signe qu’il ne faut pas aller plus loin. C’est plutôt un signe que votre corps n’est pas encore habitué à le faire. Et la seule véritable façon de changer cela, c’est de s’entraîner à vapoter et de trouver les techniques et les produits que vous aimez le plus.

Au fil du temps, des études ont montré que les gens toussent de moins en moins à mesure qu’ils progressent dans la pratique de la vape. Moins de 10 % des gens toussent régulièrement et la plupart d’entre eux arrêtent de tousser en quelques séances à mesure qu’ils s’habituent à l’inhalation de vapeurs.

La toux peut être un signe d’inquiétude, mais le plus souvent, il ne s’agit que d’un petit effet secondaire qui disparaîtra avec le temps. Et une fois que vous ne tousserez plus, vous verrez tout les bénéfices que vous retirerez de la vape.

Laisser un commentaire